Welink Accountants Welink Accountants
Tout ce qu’il faut savoir sur le compte de résultat

Tout ce qu’il faut savoir sur le compte de résultat

Welink Accountants

Welink Accountants

Un compte de résultat est un document qui relate la situation financière d’une entreprise sur une année. Contrairement aux autres états financiers, il met en exergue les revenus ainsi que les dépenses. 

 

La différence entre les produits et les charges permet d’obtenir le résultat net d’un exercice comptable. Ce dernier peut se traduire par un bénéfice s’il est positif, sinon c’est une perte. 

 

Vous pouvez facilement prendre des décisions et améliorer la performance de votre entreprise grâce à cet outil. Tout entrepreneur a pour mission de minimiser les charges engendrées par les postes de dépenses et maximiser les profits.

 

 

Sommaire :

 

  • 1. Qu’est-ce qu’un compte de résultat prévisionnel ?
  • 2. Qu’est-ce qu’un compte de résultat analytique ?

  • 3. Qu’est-ce qu’un compte de résultat différentiel ?

  • 4. Comment faire un compte de résultat ?

  • 5. Qu’est-ce qu’une charge ? Une charge d’exploitation ? Une charge financière ? Une charge exceptionnelle ?

  • 6. Quelle est la différence entre une charge fixe et une charge variable ?

  • 7. Quelle est la différence entre une charge directe et une charge fixe ?

  • 8. Qu’est-ce qu’un produit ? Un produit d’exploitation ? Un produit financier ? Un produit exceptionnel ?

  • 9. Quelle est la différence entre le compte de résultat et le bilan ?

 

 

1. Qu’est-ce qu’un compte de résultat prévisionnel ?

 

L’entreprise est amenée à établir annuellement un compte de résultat prévisionnel en se basant sur les objectifs qu’elle souhaite atteindre. Les chiffres constituant le tableau ne sont que des hypothèses futuristes et sont présentés hors taxe. 

 

Toutefois, cette écriture comptable tient compte des données issues de quelques exercices fiscaux antérieurs. Vous devez projeter sur ce tableau les impacts de vos futurs investissements avant toute prise de décision. Pour convaincre les banques de financer vos projets, vous devez leur soumettre ce document.

 

 

2. Qu’est-ce qu’un compte de résultat analytique ?

 

Le compte de résultat analytique synthétise les réalisations de l’organisation en termes de charges et de produits. Chaque dépense et revenu appartient à une section analytique préalablement définie en comptabilité analytique

 

Vous pouvez vous fier à plusieurs méthodes, dont ABC et ABM, lors de la répartition. Ce concept permet de repérer les postes de dépenses qui méritent une attention particulière de votre part. En effet, ce tableau vous renseigne sur la situation de votre entreprise.

 

 

3. Qu’est-ce qu’un compte de résultat différentiel ?

 

Le compte de résultat différentiel a une double fonction. Il est principalement utilisé dans le contrôle de gestion pour comparer les réalisations et les prévisions. À l’issue de cette étude, des actions doivent être adoptées dans le but de corriger les écarts. 

 

Toutefois, vous devez d’abord différencier les charges fixes et variables. Vous obtenez ainsi la marge sur coût variable et le seuil de rentabilité. Ce document sert de support pour l’élaboration du prochain compte de résultat prévisionnel.

 

 

4. Comment faire un compte de résultat ?

 

Un compte de résultat détaillé est un tableau à double entrée qui laisse apparaître d’une part les charges et d’autre part les produits. Les charges et les produits d’exploitation se placent successivement en haut du tableau. 

 

Ils sont suivis par les produits et les charges financières pour terminer avec les charges et les produits exceptionnels. À partir de ces postes, il vous est possible de comprendre la manière dont le résultat s’est formé. Vous pouvez y apprécier le bénéfice net avant et après impôt.

 

 

5. Qu’est-ce qu’une charge ? Une charge d’exploitation ? Une charge financière ? Une charge exceptionnelle ?

 

Une charge constitue une dépense pour l’entreprise. Pour fonctionner, cette dernière a besoin d’acheter des matières premières et d’embaucher des salariés. Vu sous cet angle, les charges sont dites d’exploitation. Elles assurent la réalisation des activités et sont indispensables à la création de richesse. 

 

Les dettes figurent sur l’enregistrement comptable d’une société. Le coût de chaque emprunt se manifeste par des charges d’intérêt ou par des commissions. Ces frais liés aux dettes sont des charges financières. Les charges exceptionnelles sont celles qui ne se rapportent pas aux activités normales de l’entreprise.

 

 

6. Quelle est la différence entre une charge fixe et une charge variable ?

 

Une charge est fixe lorsqu’elle ne varie pas en fonction du volume d’activité de l’entreprise. Ces charges de structures restent stables et sont prélevées à intervalle régulier. Dans cette catégorie, vous avez les loyers, les abonnements, l’assurance… 

 

Les charges variables sont calculées en fonction du volume de production ou de facturation de l’entreprise. Les charges opérationnelles sont constituées par les matières premières, le coût de l’électricité, les emballages… Certaines charges peuvent être mixtes, c’est-à-dire à la fois variables et fixes comme les commissions sur le chiffre d’affaires prévisionnel.

 

 

7. Quelle est la différence entre une charge directe et une charge fixe ?

 

Les charges directes sont les coûts imputables directement au prix de vente d’un produit. Vous n’avez pas besoin de calcul intermédiaire, car cette somme fixe peut être ajoutée au coût de chaque produit fini. À titre d’exemple, vous avez le coût d’achat des matières premières et le coût de la main-d’œuvre directe.

 

En revanche, les frais de publicité, les loyers ainsi que les assurances sont des charges fixes indirectes. Le coût total de la prestation est supporté par plusieurs produits finis, d’où la nécessité d’un calcul intermédiaire.

 

 

8. Qu’est-ce qu’un produit ? Un produit d’exploitation ? Un produit financier ? Un produit exceptionnel ?

 

Un produit constitue une source de revenus pour l’entreprise. Il varie en fonction des ventes de biens et services proposés par l’entreprise et constitue le chiffre d’affaires. La structure du compte de résultat montre différentes catégories de produits.

 

Les produits d’exploitation sont constitués par les ventes de marchandises et de produits finis liées à l’activité normale de l’entreprise. À cela s’ajoutent les prestations de service ainsi que les commissions perçues.

 

Un produit financier rassemble les actions et les créances appartenant à la société. Les placements générant des intérêts font aussi partie de cette catégorie.

 

Les produits exceptionnels concernent tous les revenus qui ne sont pas liés à l’exploitation.

 

 

9. Quelle est la différence entre le compte de résultat et le bilan ?

 

Le bilan présente les actifs (moyens) et les passifs (obligations) d’une société à la clôture de chaque exercice comptable. Le compte de résultat, quant à lui, montre les recettes et les dépenses cumulées sur une année. Ainsi, bilan et compte de résultat sont deux états financiers différents malgré le fait qu’il existe une relation entre eux. Le résultat obtenu après l’établissement du compte de résultat doit être identique à celui affiché sur le passif du bilan.

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC