Welink Accountants Welink Accountants
la-comptabilite-analytique-definition-et-fonctionnement

La comptabilité analytique, définition et fonctionnement

Welink Accountants

Welink Accountants

La comptabilité analytique ou comptabilité de gestion est une forme de comptabilité qui n'est pas obligatoire mais est utile à la bonne gestion de l'entreprise car elle permet de calculer les coûts et donc d'évaluer sa rentabilité. Elle analyse les coûts de production et de revient ainsi que les postes de profits et de dépenses.

Fonctionnement de la comptabilité analytique

La comptabilité analytique n'étant pas obligatoire, elle a un usage interne. Si la comptabilité générale gère les états financiers de l'entreprise, bilan comptable et compte de résultats qui permettent d'avoir une vision synthétique des activités de l'entreprise, la comptabilité analytique permet d'interpréter les indicateurs financiers. Véritable outil de pilotage de l'entreprise, c'est une aide à la prise de décision. Elle permet d'étudier les axes de  croissance et de calculer la rentabilité de chacune des activités de l'entreprise et de chacun de ses établissements. 

La comptabilité générale se base sur l'exercice comptable annuel tandis que la comptabilité analytique permet d'analyser la situation à l'instant présent, elle est donc particulièrement utile à la prise de décision. 

Il existe plusieurs méthodes de comptabilité analytique : coûts complets, coûts variables, coûts directs, coûts standards, etc.

La comptabilité analytique n'est pas réservée aux grandes entreprises, toutes les entreprises peuvent la mettre en place. C'est d'ailleurs particulièrement recommandé lorsque l'entreprise exerce plusieurs activités. 

Mise en place de la comptabilité analytique 

Pour mettre en place une comptabilité analytique de gestion dans son entreprise, il faut réunir deux conditions. D'une part il faut connaître les métiers de l'entreprise et d'autre part il faut obtenir la mobilisation de tous les services et de tous les collaborateurs afin de permettre la remontée régulière des informations.

Le temps passé pour fabriquer un produit, fournir un service ou effectuer une activité est une donnée essentielle à prendre en compte. Il s'agit des coups opérationnels. A ceux-là s'ajoutent les charges courantes de l'entreprise, loyer, électricité, abonnement internet, etc. Ces charges seront ventilées entre les différentes activités de l'entreprise selon des clés de répartition propres à chaque dépense.

Il est nécessaire enfin de définir des objectifs clairs dès la mise en place de la comptabilité analytique de gestion tels que calculer la rentabilité d'un établissement ou d'une des activités de l'entreprise par exemple. 

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC