Welink Accountants Welink Accountants
la-comptabilite-analytique

La comptabilité analytique d'exploitation ou CAE

Welink Accountants

Welink Accountants

La comptabilité analytique, aussi appelée comptabilité analytique d’exploitation, CAE, est interne aux entreprises. Elle permet de discerner les postes performants et non performants grâce au calcul de la rentabilité par poste et par produit. Ses objectifs sont donc d’identifier les coûts dans l’entreprise, de déterminer les bases d’évaluation des éléments du bilan, d’expliquer les résultats de l’entreprise et identifier les éventuels leviers de croissance. Au programme de cet article, définition, affectation des charges et comptabilité analytique appliquée au secteur de l’hôpital et au milieu associatif.

Une comptabilité complémentaire

La comptabilité générale en établissant un bilan, permet de fournir une photographie de la situation d’une entreprise a une période donnée. Le contrôle de gestion quant à lui est destiné à aider les chefs de services à piloter leurs activités et à suivre la stratégie globale de l’entreprise. La comptabilité analytique est complémentaire au contrôle de gestion et à la comptabilité générale puisqu’elle permet d’analyser les éléments qui aident à la prise de décision à travers l’analyse des coûts.

La comptabilité analytique peut fonctionner selon plusieurs méthodes. L’une d’elle, la méthode des coûts complets, s’appuie sur le principe d’une affectation de l’ensemble des charges au coût des produits fabriqués.

Gestion des coûts

Pour les coûts directs comme la matière première, la main d’oeuvre, le lien avec le produit fabriqué est évident, tout comme le calcul de leur affectation qui se fera au prorata des quantités consommées.

En revanche, la répartiront des charges indirectes est plus complexe et nécessite un traitement préalable. Il faut définir les modalités selon lesquelles elles seront imputées aux produits. Elle font donc l’objet d’un regroupement préalable dans des centres d’analyse.

La comptabilité analytique hospitalière

Dans le secteur hospitalier, le gestionnaire de l’hôpital est tenu de communiquer au Ministre qui a la Santé publique dans ses attributions la situation financière (bilan et comptabilité analytique), les résultats d’exploitation, le rapport du réviseur d’entreprise, les statistiques et les activités médicales de son établissement.

Il existe une application de collecte des statistiques financières de l’hôpital en Belgique : Finhosta ainsi qu’un portail dédié du SPF Santé Publique, Portahealth.

Par ailleurs, un plan comptable minimum normalisé des hôpitaux a été édicté par Arrêté Royal. Il permet une tenue très précise de la comptabilité.

La comptabilité d'une association

Si une association est mono activité ou mono projet, elle peut se compenser de la comptabilité générale accompagnée d’un plan des comptes détaillés. En revanche, dès lors qu’elle réalise plusieurs projets et devient multi-activités, et surtout dès lors qu’elle doit rendre des comptes à ses financeurs, la comptabilité générale s’avère insuffisante.

Il est alors nécessaire de mettre en place une comptabilité analytique qui est en réalité une manière différente de présenter la comptabilité générale.

En effet, si la comptabilité générale suit une présentation commune pour toutes les associations (règlement ANC n°2018-06), la CAE s’adapte aux besoins et aux spécificités de chaque association.

Les recettes et les dépenses sont alors affectées de manière analytique à une activité, un projet ou un secteur de l’entreprise.

Cette affectation se fera soit de manière directe (dépenses ou recettes immédiatement affectables, sans hypothèse préalable, ni retraitement) ou indirecte (dépenses ou recettes affectées selon hypothèse préalable et calcul intermédiaire).

En conséquence, chaque association devra réfléchir à l’organisation analytique qui permet de rendre compte financièrement de chaque activité, chaque secteur, chaque projet, chaque action.

Enfin, la mise en place d’une comptabilité analytique est indispensable pour les associations qui reçoivent des subventions affectées et qui doivent rendre compte précisément de leur utilisation.

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC