Welink Accountants Welink Accountants
la-comptabilite-simplifiee-des-tpe

La comptabilité simplifiée des TPE

Welink Accountants

Welink Accountants

La comptabilité simplifiée est réservée aux très petites entreprises afin de leur permettre de gagner du temps et de faciliter leur gestion en les soumettant à des obligations comptables moins lourdes

Qui peut opter pour la comptabilité simplifiée

La tenue d'une comptabilité générale d'entreprise nécessite de faire appel à un expert-comptable car elle nécessite des compétences pointues et prend du temps. Il existe donc une dérogation pour les petites entreprises qui peuvent opter pour la tenue d'une comptabilité simplifiée

Les entreprises concernées par la comptabilité simplifiée doivent respecter deux conditions :

  • son statut juridique doit être une personne physique, une société en nom collectif ou une société en commandite simple
  • son CA HTVA annuel ne doit pas dépasser 500 000 € 

Les travailleurs indépendants et les petites ASBL peuvent donc adopter une forme simplifiée de comptabilité. 

Les obligations comptables des TPE

Les TPE, les indépendants, les petites ASBL et autres personnes physiques doivent respecter certaines obligations comptables. La comptabilité simplifiée impose la tenue de 3 journaux comptables :

  • le journal financier ou livre de trésorerie dans lequel sont enregistrés les mouvements de liquidité et les soldes journaliers
  • le journal des achats dans lequel doivent être précisés les montants, dates et modes de paiement des achats
  • le journal des ventes dans lequel sont enregistrés les factures émises et les paiements reçus. 

Les entreprises sont également tenues de réaliser un inventaire annuel qui fait état des avoirs, créances, dettes et obligations. 

En revanche, contrairement à la comptabilité générale d'entreprise, la publication des comptes annuels, l'utilisation du Plan Comptable Minimum Normalisé et le contrôle des comptes par un réviseur ne sont pas obligatoires dans la comptabilité simplifiée. 

Si les TPE et indépendants ne sont pas tenus de faire appel à un réviseur ni à un expert-comptable, il est conseillé au chef d'entreprise de se faire accompagner d'un professionnel du chiffre même pour une comptabilité simplifiée. En effet, un expert-comptable veillera à ce que le chef d'entreprise respecte les obligations légales et que l'entreprise soit en règle avec l'administration fiscale. Il sera également un conseiller précieux en matière de fiscalité et d’investissement.

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC