Welink Accountants Welink Accountants
Le métier de fiduciaire, missions et définition

Le métier de fiduciaire, missions et définition

Welink Accountants

Welink Accountants

Une fiduciaire propose différents services aux entrepreneurs, comptabilité générale, fiscalité, création de sociétés ou encore conseils juridiques.

Définition d’une fiduciaire

La fiduciaire est une société de services qui propose aux entreprises de les accompagner dans les domaines comptables, fiscaux et légaux. Elle assiste donc les indépendants, les sociétés commerciales et les sociétés civiles au quotidien dans leur développement.

Le fiduciaire est en charge de l'optimisation de la fiscalité de l'entreprise.

C’est aussi, en économie, des valeurs fondées sur la confiance. Par exemple une monnaie fiduciaire est une monnaie dont l'authenticité est garantie par l’État ou la banque centrale.

Enfin, une fiduciaire est une personne physique ou une personne morale à laquelle on transfère temporairement la propriété de biens ou de droits. Ces biens ou ces droits constituent une masse séparée dans son patrimoine. La fiduciaire a alors pour mission d’agir dans l’intérêt du ou des bénéficiaire(s) dans un but déterminé.

Dans certains pays la fiduciaire a un contrat de représentation commerciale pour votre société. Elle s'occupe de la tenue de la comptabilité au jour le jour, du contrôle fiscal, elle peut encaisser vos factures clients, etc.

Les missions et le rôle de la fiduciaire pour les PME et TPE

La fiduciaire accompagne le chef d'entreprise avec des missions de plus en plus étendues du fait de l'évolution des nouvelles technologies de l'information notamment. Les logiciels de comptabilité et de gestion qui ont vu le jour ont facilité la vie des petites et moyennes entreprises qui peuvent ainsi intégrer facilement des tâches importantes pour répondre à leurs obligations légales. Les besoins du chef d’entreprise ont de ce fait évolué, et il a désormais besoin de conseils de professionnels pour optimiser sa gestion et développer sa société.

Aujourd’hui les professionnels du monde du chiffre qui accompagnent l’entreprise, comptable, expert-comptable, fiduciaire, interviennent en tant que conseil de pilotage, d’aide à la décision et d’optimisation fiscale.

La fiduciaire entretient des relations avec les entreprises qui sont leurs clients et avec le réseau bancaire, ainsi elle aide ses clients à effectuer toutes les démarches de financement auprès des banques, de l’élaboration du bilan et compte de résultat provisionnel, jusqu’à la conclusion d’un accord avec le banquier. Le partenariat bilatéral de la fiduciaire augmente les chances de l’entreprise d’obtenir le financement nécessaire.

Le développement de l’entreprenariat via la création activité indépendante ou de jeunes entreprises innovantes comme les startups ont incité certaines fiduciaires à proposer de nouvelles missions qui commencent à la création de l’entreprise et vont jusqu’à l’établissement des comptes des sociétés, en passant par leur comptabilité courante.

Par ailleurs, les entreprises ont un contact régulier avec les fiduciaires et échangent beaucoup avec ce partenaire clé. Or échanger, c’est apprendre l’un de l’autre. Ainsi ces échanges permettent aux fiduciaires d’en apprendre plus au sujet des besoins spécifiques de leurs entreprises clientes afin de mieux les accompagner à chaque étape de leur évolution entrepreneuriale (démarrage, fusion et acquisition, cession, maturité, liquidation, etc.). A l’inverse, de par leur expertise en finance et comptabilité, mais aussi en matière de fiscalité ou de prévoyance professionnelle, les fiduciaires détiennent de précieuses connaissances et compétences qu’elles peuvent transmettre à leurs clients.

Outre le fait de prendre en charge la domiciliation d’entreprise, la révision des comptes, l’établissement des fiches de paie, la comptabilité ou encore les audits, une fiduciaire vous aiguillera pour appliquer les règles fiscales les plus avantageuses selon la situation de votre entreprise et selon votre situation personnelle dans le respect des lois fiscales en vigueur. Votre fiduciaire vous aidera à faire le choix du régime d’imposition des bénéfices et à bénéficier des avantages fiscaux qui peuvent s’appliquer à votre entreprise comme les crédits et réduction d’impôts, les exonérations et abattements sur les charges sociales etc.

Vous êtes Expert-comptable ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des experts-comptables & CAC